Histoire des romans: Les premiers représentants du genre

L’histoire commençant avec l’apparition de l’écriture, la littérature et celle ci sont fortement liées; il est rare de s’intéresser à l’une de ces disciplines sans finir par être tenter de découvrir l’autre. Ainsi l’histoire de la littérature et des romans est un sujet passionnant à explorer .

Dans un premier temps, arrêtons le terme roman avec sa définition.

Œuvre d’imagination en prose, assez longue, qui présente et fait vivre dans un milieu des personnages donnés comme réels, nous fait connaître leur psychologie, leur destin, leurs aventures.

Petit Robert

Maintenant que nous avons définis le terme, explorons le temps à la recherche des premiers représentants de cet art.

Nous nous intéresseront donc aux premières ouvrages de fictions apparu dans divers civilisations. Cet article n’est pas le travail d’un historien et ne se veut pas exhaustif ; il s’agit d’une petite vue aérienne du début de l’art littéraire.

Antiquité

Avec l’apparition de l’écriture apparaissent les premières fictions. Le plus ancien représentant du genre littéraire identifié à ce jour est l’Épopée de Giglamesh. Apparue en Mésopotamie vers le 13ème siècle avant Jésus-Christ, il s’agit d’une légende initiatique portant sur les valeurs de l’époque.

antiquité

Toutefois à cette époque, la plupart des grandes oeuvres étaient des textes mythologiques (et donc présenté et perçu non pas comme des pures fictions). Je pense par exemple au Râmâyana, l’un des premiers texte en sanskrit ou encore le livres des morts égyptiens.

Les premiers romans, dans le sens moderne du terme, c’est à dire des ouvrages de fictions destinés à divertir un public, apparaissent dans la Grèce antique. L’Iliade et l’Odyssée d‘Homère en sont les plus célèbres exemples. Du côté des romains, il a les Métamorphoses d’Apulée ou encore le Satyricon de Pétrone.

Moyen-âge

Le Moyen-âge voit apparaître beaucoup de fictions assumés comme telles. L’Europe en est le principal témoin avec l’Asie. Les pratiques copistes de l’époque, en on permit la transmission.

Europe

En ce qui concerne la littérature française, le premier auteur reconnu est Chrétien de Troyes au 12ème siècle. Toutefois, un roman plus ancien a été retrouvé : Le roman de Thèbes dont l’auteur est anonyme.

Ces premiers œuvres étaient souvent des adaptations de récits antiques ou des histoires inspirés des chansons de gestes (plus populaire dans une époque où le taux d’alphabétisation était très faible).

Tristan et Yseult
Tristan et Yseult

Parmi les grandes premières œuvres de la littérature française, se trouve Tristant et Yseult de Béroul, Yvain ou le chevalier au Lion ou encore Lancelot ou le chevalier de la Charrette (texte où figure la première occurrence du mot roman).

Pour la littérature anglo-saxonne, le premier texte reconnu est Beowulf, datant approximativement de la fin du premier millénaire ; d’un auteur indéterminé, l’œuvre étant sans doute la retranscription d’une ancienne légende orale.

Il est aussi bon de mentionner les Contes de Canterbury de Geoffrey Chancer (14ème siècle) tellement son influence a été grande sur la littérature anglaise.

La littérature allemande, elle, trouve ses racines dans le Chant de Hildebrand datant du 9ème siècle ; texte dont seulement une version incomplète nous est parvenu. Citons également la Chanson des Nibelungen datant lui du 12ème siècle.

Du côté de la Russie, il nous reste peu d’ouvrages écrit en vieux russe. Nous pouvons tout de même citer Le Dit de la campagne d’Igor d’un auteur anonyme, apparu au 12ème siècle, il semblerait que ce roman soit déjà une traduction d’un texte plus ancien encore.

Asie

En Chine, les premiers textes de fictions sont des poésies ; l’un des premiers textes fictifs en prose est La Source aux fleurs de pêchers, une oeuvre utopiste du 5ème siècle écrit par Tao Yuanming.

L’épopée du roi Gesar
L’épopée du roi Gesar

L’une des plus anciennes fictions mongoles est l’Epopée du roi Gesar ; datant du 13ème siècle, ce poème épique comporte plusieurs millions de vers, ce qui en fait l’œuvre littéraire la plus longue encore aujourd’hui.

Les premiers ouvrages japonais sont des œuvres poétiques. Le premier recueil connu est le Recueil au mille feuilles et daterait du 8ème siècle.

Le roman en prose lui est apparu au 10ème siècle avec notamment Le conte du coupeur de bambou dont l’auteur est anonyme.

La littérature arabe de l’époque comporte peu de fiction en prose, la raison serait la distinction entre le langage érudit et langage populaire qui empêche l’émergence d’œuvres grands publics. Mais l’on peut citer les célèbres Milles et une nuits ; un recueil composé de contes arabes mais également perses et indiens.

Comme dit plus haut, cet article est juste un petit survol de l’aube de l’histoire des romans et de la littérature. Dans de futurs articles, je me concentrerais sur des époques ou des régions précises ou sur des styles ou thématiques.

N'hésitez pas à partager sur vos réseaux sociaux ::
fb-share-icon1
20